Nouvelles d'ici et d'ailleurs

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Les AVV nous racontent une histoire en histoires

, 14:53 - Lien permanent

Les AVV (Amis du Vieux Villeneuve) se lancent dans un nouveau projet : HISTOIRE EN HISTOIRES
AVV - Collection HISTOIRE EN HISTOIREs

L'activité éditoriale des Amis du Vieux Villeneuve-sur-Yonne s'enrichit. Déjà forte de la revue Études villeneuviennes et des travaux monographiques de Terre d'Histoire, l'association lance une nouvelle collection, Histoire en histoires, poursuivant ainsi une mission commencée en 1978. Il s'agit de courtes fictions romanesques ancrées et incarnées dans l'histoire des terroirs de l'Yonne. Récits d'aventures, énigmes policières, roman d'amour, fiction poétiques, etc., autant d'intrigues qui nous plongent dans l'Histoire. Aux côtés des héros de ces aventures, nous partageons le quotidien de nos ancêtres et croisons d'authentiques personnages historiques, contemporains des protagonistes fictifs, mais pourtant bien " vivants ". Ces récits d'une centaine de pages montrent aussi - et ce n'est pas là leur moindre mérite - que l'Histoire se répète souvent et que les aspirations des hommes, les questions sociales et économiques, les rapports inter-professionnels, les antagonismes culturels d'hier ne sont pas éloignés de ceux d'aujourd'hui. Mais ce sont d'abord de petits romans ludiques, une nouvelle voie narrative pour mieux connaître notre belle région à travers son passé et ceux qui l'ont bâti, retrouver les chemins qu'ils empruntaient et, lorsque l'imagination peut s'appuyer sur des lieux, des bâtiments encore existants, vivre à leurs côtés, découvrir leur travail, voire partager leurs repas. A ce propos, on notera l'amusante initiative de donner en annexe les recettes culinaires favorites de nos aïeux. Cette collection originale comptera trois volumes dès l'été 2012 et s'enrichira de deux nouveaux titres chaque année.

Le premier volume de cette collection nous raconte un voyage sur l'Icaunaise :

Dans le coche d’eau d’Edme Vandard, des passagers d’origine et de condition différentes embarquent à Joigny. Le confort du bateau est relatif, mais il fait beau et, malgré la présence hétéroclite d’animaux et de marchandises sur le pont, la descente de l’Yonne vers Villeneuve-le-Roi s’annonce agréable. C’est l’avis de la jeune Colombe, en partance pour Paris, et du curé Mitelette, convoqué à Sens par son évêque. Quant aux habitués du voyage, tanneur, marchand et charpentier, ils ont choisi ce bateau pour la réputation du marinier et les talents culinaires d’Eulalie la vivandière. Mais, cette fois, le trajet ne sera pas de tout repos. Les pièges de la navigation, la guerre larvée opposant les coches d’eau indépendants aux puissantes compagnies, un orage d’une violence inouïe vont bousculer les habitudes des passagers et mettre au jour des comportements et des sentiments inattendus.


Oorage sur l'Icaunaise

Le site internet des AVV (d'où sont issus les textes ci-dessus) : http://amivv.free.fr

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet