Nouvelles d'ici et d'ailleurs

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Il est futé le petit !

, 00:33 - Lien permanent

Le petit futé - Les chemins de Compostalle - 2015

Alors que les chemins menant à Compostelle connaissent une fréquentation accrue de pèlerins en tout genre, le Petit Futé continue sur sa voie pour vous proposer sa nouvelle édition de son guide de la Voie de Vézelay.
Une voie qui n’est pas la plus « cheminée », mais qui offre dans sa traversée de la France – de la Bourgogne aux Pyrénées – non seulement des instants de solitude propices à la méditation, mais aussi des paysages somptueux et des sites merveilleux qui retiendront toute l’attention du pèlerin. Une voie sans doute plus « difficile » pour le pèlerin, dans le sens où le chemin n’est pas encore totalement balisé et dans le sens où les hébergements ne longent pas toujours la voie principale. Bien sûr, le pèlerin traversera quelques « grandes » villes – notamment Limoges qui a donné son nom latin à la via Lemovicensis (voie du Limousin) –, mais il cheminera la plupart du temps dans la belle campagne française, au bonheur de s’égarer. En effet, cheminer n’est pas forcément arriver là où l’on avait prévu d’arriver au terme de notre étape. C’est encore moins faire un parcours « chronométré » d’un point à un autre. C’est s’interroger et trouver, parfois, des réponses. C’est se diriger vers Compostelle sur une voie plus spirituelle que physique.
C’est pourquoi ce guide se veut proche du terrain – vous guidant à chaque étape le plus précisément possible et proposant gîte et couvert adaptés aux pèlerins d’aujourd’hui – tout en présentant des pistes de réflexion sur le pèlerinage en lui-même.
Bon chemin et que vos pas vers Compostelle soient aussi l'occasion d'un voyage intérieur (préface de l'ouvrage).

Le petit futé http://www.petitfute.com/

Commentaires

1. Le lundi 18 mai 2015, 21:28 par Agnès

ça va intéresser sûrement des personnes qui aiment marcher ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet