Nouvelles d'ici et d'ailleurs

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

J'ai bien souvent de la peine avec Dieu

, 04:40 - Lien permanent

Marie Noël

Cette correspondance rassemble d’un côté la poétesse, Marie Noël (1883-1967), qui, à travers toute son oeuvre et dans la diversité des genres littéraires, aura surtout exprimé la peine d’une âme troublée par le tragique de l’existence humaine et par le spectacle d’une Création traversée par « Bien et Mal ensemble ».
De l’autre, Arthur Mugnier, plus connu sous le nom d’abbé Mugnier (1853-1944), qui se voua « au culte des âmes et des lettres » (Paul Valéry) et qui fut le confesseur du tout-Paris.
D’une Guerre mondiale à l’autre, ces quelque 200 lettres commentent vingt-cinq ans de vie culturelle, dans le style d’une tradition de correspondance dont la verve passe aussi par l’humour.
(Editons du Cerf)

Commentaires

1. Le mardi 10 octobre 2017, 23:10 par Agnès

Il ne doit pas être mal ce livre sur Marie Noël
Et avec des lettres , c'est original !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet