Nouvelles d'ici et d'ailleurs

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Pour une sortie en famille

, 04:29

Château d'Ancy-le-Franc

Château d'Ancy-le-Franc https://www.chateau-ancy.com/fr/

Qui sommes-nous ?

, 11:50

L’âge d’or des châteaux forts : un documentaire inédit, lundi après le Soir3.

Guédelon : la reconstruction du château de Saint-Fargeau en Bourgogne ! Un projet fou, une aventure humaine, historique et scientifique racontée dans un film inédit. Un voyage dans le temps, lundi 25 mars après le Soir/3, pour revivre l'âge d'or des châteaux forts.

En 1995, Nicolas Faucherre, spécialiste des fortifications et Christian Corvisier, castellologue, rendent à Michel Guyot, propriétaire du château de Saint-Fargeau, une étude passionnante sur sa demeure :

Il y a là, sous la brique, un autre château construit au XIIIème siècle qui répond à l’architecture de l’époque du grand roi bâtisseur Philippe Auguste !

Les deux spécialistes concluent leurs travaux en affirmant : « Il serait passionnant de reconstruire Saint-Fargeau ! ».

Michel Guyot et Marilyn Martin conçoivent alors un projet fou qui permettrait, pour la première fois de l’histoire, de découvrir et de comprendre comment était bâti un château-fort du XIIIe siècle : construire aujourd’hui un château avec les outils et les techniques de l’époque.

En 1997, des passionnés d’histoire médiévale posent la première pierre de ce projet fou et se lancent dans la construction d’un château fort en employant les méthodes du XIIIe siècle.

Leur but ? Mettre en œuvre les savoir-faire théoriques et redécouvrir, par la pratique, les méthodes de travail des ouvriers médiévaux.

Avec le récit de cette construction unique au monde pour fil conducteur, l’équipe de ce documentaire fiction raconte plusieurs siècles d’histoire des châteaux forts, les raisons de leur apparition et de leur multiplication, les défis humains et technologiques qu’il a fallu relever pour les bâtir.
 
Le film explore également les inventions qui ont présidé à la réussite de ces travaux de plus en plus complexes et le rôle primordial que ces édifices ont joué dans l’histoire de France.



L’âge d’or des châteaux Forts
Un documentaire réalisé par Benoît Poisson
écrit par Serge Tignères

Une coproduction France 3 Bourgogne Franche-Comté
et Peignoir prod

Diffusion lundi 25 mars 2019 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté

Saint Patrick (385 - 461)

, 00:42

Saint Patrick
Entre 411 et 432, Maewyn Succat (qui n'était pas encore Saint Patrick) étudia la théologie. C'est à Auxerre que Saint Germain le fit évêque. En 432 il quitta Auxerre pour aller évangéliser l'Irlande...
S'il a décidé d'utiliser le trèfle comme symbole, c'était simplement un moyen mnémotechnique pour que les paysans Irlandais se souviennent : le père, le fils et le saint-esprit.

Où on reparle de 1905...

, 01:45

Conférence ACEJ

ACEJ (Association Culturelle et d'Etudes de Joigny) http://www.association-culturelle-joigny.fr/

Bon anniversaire !

, 15:05

30 ans ARORY

Vive l'ARORY qui fête ses 30 ans cette année !

Une des églises de Valravillon...

, 00:59

Conférence Guerchy

Valravillon est une nouvelle commune composée de Laduz, Guerchy, Neuilly et Villemer

A s'offrir ou à offrir

, 10:11

BD Joseph Fourier

Les Editions PETIT A PETIT proposent cet ouvrage sur ce génial Auxerrois qu'était Joseph Fourier.

Vive le replay !

, 01:24

Merci à internet de nous permettre de revoir le téléfilm : LA REVOLTE DES INNOCENTS, présenté sur France 3 le 20 novembre.

Voici le lien pour regarder ce téléfilm.

La révolte des innocents rappelle le drame des Vermiraux, dans l'Yonne : "En 1911, Louise Perreau a du mal à élever son fils Gaston, un enfant vif d'une dizaine d'années. Elle espère qu'un nouvel emploi à Paris lui permettra de s'offrir un logement pour elle et son fils. En attendant que sa situation se stabilise, Louise est contrainte de placer Gaston aux Vermiraux, un établissement censé offrir au garçonnet une éducation irréprochable. Elle ignore alors que le centre, présenté comme un sanatorium, est en réalité un lieu de maltraitance et d'exploitation. Une révolte finit par éclater : l'établissement est saccagé, et des gardiens sont molestés. Un jeune juge entame une procédure à l'encontre des meneurs de la rébellion, mais aussi contre les gérants de l'institution : Armand Sandrin et Joséphine Poliveau, deux notables de la région..."

Les pages de Cheny mon village consacrées à l'affaire des Vermiraux.

- page 2 de 40 -