Nouvelles d'ici et d'ailleurs

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - patrimoine

Fil des billets Fil des commentaires

Encore deux jours pour voir Sens d'en haut

, 15:24

Cathédrale de Sens

Les visites de la tour sud de la cathédrale de Sens se terminent pour cette année !

Mardi 29 août et mercredi 30 août - Tarif : 6,50€ (gratuit pour les moins de 12 ans). Informations et réservations (fortement recommandées) au 03 86 65 19 49.
Fermée depuis 2007 en raison de travaux de restauration, la tour sud de la cathédrale est à nouveau accessible aux visiteurs depuis 2014. Au terme d'une escalade de plus de 300 marches, à 66 mètres au-dessus du parvis, découvrez le paysage urbain de Sens, vu d'en haut : avec son réseau de toitures, la plus septentrionale des villes de Bourgogne prend des airs de sud ! La vue se mérite, mais vaut le détour !
Le nombre de visiteurs est limité à 15 personnes, la réservation est donc fortement conseillée.
Rendez-vous devant le portail principal. Durée 1h00.

80 manifestations artistiques dans lYonne

, 02:12

Journées européennes des métiers d'art 2017

Dans le cadres des JOURNEES EUROPEENNES DES METIERS D'ART, 80 manifestations (expositions, ateliers, conférences, etc.) sont prévues dans le département le 31 mars et les 1er et 2 avril.

Peintures médiévales en Puisaye

, 00:26

Pourquoi chercher plus loin - France 3 Bourgogne

Samedi à 11h30, l'émission Pourquoi Chercher Plus Loin, sur France 3, s'intéresse aux peintures médiévales en Puisaye.

Au fil du temps, les goûts artistiques évoluent, dans certaines églises, elles sont recouvertes de badigeons de chaux blanches.
Depuis plus d’une vingtaine d’années, au gré de découvertes fortuites et de sondages effectués lors des rénovations, l’univers roman avec ses codes de représentation et ses modes de pensées se dévoile, tout particulièrement en Puisaye.
Un circuit de 15 églises remarquables est proposé au public par la communauté de communes Cœur de Puisaye.
Nous avons choisi 5 sites emblématiques.
A travers les regards croisés de confrères historiens, de restaurateur et d’associations de sauvegarde très actives, nous découvrons :
- le mystère de la danse macabre de La Ferté-Loupière

- les 200 m2 de peintures murales du XIIe de l’église de Moutiers-en-Puisaye

- le superbe Christ au cheval blanc du XIe siècle de la crypte de la cathédrale Saint-Etienne,
la vie de Saint-Etienne à travers des représentations du IXe siècle à l’abbaye Saint-Germain.

- les 13 tableaux du XVIe de la passion du Christ de la chapelle Sainte-Anne de Saint-Fargeau.

Saint-Vincent du Grand Auxerrois

, 00:01

Saint Vincent du Grand Auxerrois 2017

Saint-Vincent 2017 à Vézelay http://www.vezelay2017.fr

Une fleur à l'édifice

, 06:19

Auxerre TV

Vu sur Auxerre TV :

Sur une idée éco-responsable d'Alexandra Sobszak, présidente de l'association Urgences patrimoine, les fleurs réformées des fleuristes sont collectées pour orner les édifices publics, églises, mosquées, synagogues, temples, depuis un an. Et ça marche. Jérôme Chaufournais, patron de Leclerc, s'est associé à la démarche constituant un puissant levier en vue d'acquérir un label national (...)

L'article, plus complet, est accompagné d'un reportage vidéo...

Urgences patrimoine

AuxerreTV http://www.auxerretv.com
Urgences patrimoine http://www.urgencespatrimoine.fr

Un nouveau musée et un mémorial dans le Morvan

, 00:51

MUSÉE DES NOURRICES ET DES ENFANTS DE L'ASSISTANCE PUBLIQUE, mai 2016

Le MUSÉE DES NOURRICES ET DES ENFANTS DE L'ASSISTANCE PUBLIQUE a ouvert ses portes le 29 avril 2016 à Alligny-en-Morvan.
Son site internet nous le présente ainsi :

L’histoire des nourrices et des enfants de l’Assistance publique a façonné l’identité du Morvan. Depuis la fin du XVIIIème siècle, elle a concerné plusieurs dizaines de milliers d’enfants, de femmes, de familles. Évoquant ces destinées individuelles et collectives, le musée des nourrices et des enfants de l’Assistance publique est un trait d’union entre l’histoire et les questions actuelles portant sur la famille, la parentalité, les enfants…
Vous cheminez dans l'espace d'exposition comme dans un village, de maison en maison, à travers une scénographie vivante où s’entremêlent données historiques et témoignages sensibles. Votre parcours suit celui des enfants recueillis par l’Assistance publique, des nourrices « sur place » restées dans le Morvan et de celles « sur lieu » parties en ville allaiter d’autres enfants que les leurs.
Pensé comme un véritable lieu de vie, le musée dispose en son sein d'un café et de chambres d'hôtes.

Site internet du musée : http://www.museedesnourrices.fr/

Le 7 mai, s'est ouvert à DUN-LES-PLACES un mémorial :

Le mémorial de Dun-les-Places transmet le souvenir d'événements et d'hommes, victimes de la barbarie nazie.
Il raconte l'historie d'un village-martyr et de ses habitants. Les faits se concentrent sur 3 jours : les 26, 27 et 28 juin 1944.
Trois jours qui marquent profondément la vie de Dun-les-Places. Trois jours durant lesquels le village est pillé, incendié et 27 hommes fusillés.
Ce centre d'interprétation est un lieu dédié à la mémoire.
Le parcours intérieur, composé de trois salles, donne à entendre la parole des survivants et montre la reconstruction physique et morale, après un événement d'une violence extrême. L'exposition présente des créations audiovisuelles qui donne la place au témoignage et à l'émotion.

Musée de la résistance en Morvan http://www.museeresistancemorvan.fr

Résistances en Morvan

Un nouveau livre chez les AVV

, 00:57

CONFRÉRIES DE MÉTIER, CONFRÉRIES DE DÉVOTION DANS LE NORD DE L'YONNE

Durant des siècles, les confréries ont constitué un espace privilégié de la vie de nos ancêtres, à la jonction du spirituel et du social, rassemblant avec une ferveur partagée les paroissiens de nos villages et de nos bourgs dans l'expression des fondamentaux de leur foi ou autour de la dévotion à un saint-patron de corporation et des célébrations festives qui l'accompagnaient. La dénomination commune de " confrérie " ne doit d'ailleurs pas cacher la riche diversité des fondations et les multiples nuances de pratiques qui ont dû et su évoluer au fil des temps. L'étude de ces sociétés constitue un apport précieux à l'histoire des mentalités, tant pour la connaissance des réseaux de sociabilité que pour celle des pratiques religieuses.
Jusqu'ici, nos pays de l'Yonne étaient curieusement restés à l'écart des grands chantiers de recherches historiques sur les confréries et la bibliographie régionale du sujet se réduit à fort peu de choses, hormis quelques notes " folkloristes ", rarement étayées de sources et de documents. Le présent travail, loin de prétendre y remédier, se veut un premier état de la question et vise à inciter les chercheurs et les curieux à la collecte et à l'étude des archives subsistantes des multiples confréries de métier ou de dévotion qu'ont connues nos villages : les quelques pièces documentaires publiées dans ces pages donneront un modeste aperçu de la richesse des archives qui restent à explorer.

Cet ouvrage de Jean-Luc DAUPHIN est en vente 15 €. Franco de port jusqu'au 1 er juillet.

Les Amis du Vieux Villeneuve (AVV)

http://www.villeneuvesuryonne.com/

La pierre de Bourgogne en vedette

, 23:11

Pourquoi chercher plus loin ? - France 3

A 11h30, demain dimanche, l'émission POURQUOI CHERCHER PLUS LOIN est consacrée à la Pierre de Bourgogne.

L’Hôtel de ville, l’Hôtel Dieu, Le Palais du Louvre, sont autant de monuments partiellement détruits pendant la Commune et reconstruits en pierre de Bourgogne, la Tour Eiffel repose elle aussi sur du calcaire de Forterre.
En compagnie de Stéphane, médiéviste, auteur d’un « Atlas Historique et Technique de la Pierre à Bâtir Bourguignonne » et de Marion archéologue qui vient de soutenir sa thèse sur « La pierre et les hommes en Bourgogne » nous promenons nos regards sur les monuments dijonnais, les anciens dont les pierres quelquefois sombres attestent leur âge et les nouveaux qui, fièrement accrochent la lumière.

Rendez-vous donc sur France 3 à 11h25 !

Si vous avez manqué le rendez-vous, le documentaire est visible ici.

- page 1 de 9