La Galette de Paron

Ah ! Quel temps splendide !
Le ciel est limpide ;
Allons donc
A Paron,
Près de Sens, il y fait bon.
A ce gai village,
Il faut, c'est l'usage,
Accourir
Sans faillir
Et nous y faire servir

Refrain :
La Galette !
La Galette de Paron
Dont Chicouet, le gai luron,
Garde la recette
La bonne Galette !
Tous en la mangeant, buvons,
Puis en l'arrosant, trinquons (bis)
Et chantons
La Galette !

Le vin de la côte
Jamais ne fait faute,
Buvons-en
En causant,
C'est un nectar bienfaisant,
De servir à boire,
L'hôte se fait gloire,
En offrant
Poliment
Pour altérer le client,

Refrain

Un roi diable-à-quatre,
Le bon Henri quatre,
Trouvait fin,
Lui malin,
De Paron le petit vin.
Pour avoir Lutèce,
Il fit dire messe ;
Mais hélas !
Henri quatre n'avait pas

Refrain

Fi de la Galette
Que chacun achète
A Paris,
Vis-à-vis
De la porte Saint-Denis.
A Paron, le beurre
La rend bien meilleure,
Et gaîment,
Le marchand
Dit en comptant son argent :
La jeune Thérèse,
Pour cueillir la fraise,
Va parfois
Dans le bois,
Puis au bout de quelques mois,
Sa ceinture augmente,
Et chacun plaisante
Son corset trop complet,
Mais Thérèse dit que c'est

Refrain

Que chacun entonne,
En suivant l'Yonne,
La chanson
Sans façon
En se rendant à Paron.
Assis sous l'ombrage
Du vert paysage,
Bien des gens
Bon vivants
Mangeront encor longtemps

Refrain


La Galette de Paron

La Galette de Paron

Retour

Au secours ! Je suis persu !