Les Jacob racontés aux enfants

La P'tite Collec (Editeur Paris-Musées) édite des petits livres pour enfants destinés à leur faciliter l'approche d’œuvres d'arts. Chaque volume met en scène une œuvre. Deux meubles de la famille Jacob ont été les héros de deux volumes

Le lit qui lit - La P'tite Collec

Le lit qui lit (2004)

C’est l’histoire d’un lit à la polonaise qui dormait dans une belle chambre, aux murs couverts de riches tentures et au plafond orné de frises et de dorures. Dans cette chambre, il avait pour compagnes une pendule-lyre insomniaque et une vieille commode en marqueterie qui, n’ayant jamais voyagé, prétendait que la terre était carrée. Pour lui prouver le contraire, le lit rêva qu’il l’emmenait en voyage…

L'auteure, Marie-Christine Dauner (illustrations de Anne-Flore Guinée), a pris comme modèle un lit à la polonaise attribué à Georges Jacob et conservé au musée Cognacq-Jay à Paris. Le lit montré à droite est exposé au J. Paul Getty Museum (Los Angeles)
Lit à la polonaise - J. Paul Getty Museum (Los Angeles)

La chaise de la comtesse - La P'tite Collec

La chaise de la comtesse (2004)

La chaise de la comtesse, fabriquée au début du XIXe siècle, accueillait les fesses de la noblesse du monde entier. Elle vivait dans le salon de la comtesse d’Osmond avec sa sœur, un piano, un fauteuil et un guéridon mais un jour, elle se brisa ! Après s’être fait de nouveaux amis, au fil de ses pérégrinations au grenier et chez l’ébéniste, elle repartit chez la comtesse pour y trouver le bonheur…

L'auteure, Marie-Christine Dauner (illustrations de Anne-Flore Guinée), a pris comme modèle une chaise provenant du cabinet gothique de la comtesse d'Osmond, fabriquée par Jacob-Desmalter au début du XIXe siècle et conservée au Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville de Paris. C'est le modèle que nous présentons à droite, grâce à Wikimedia.
Cabinet gothique de la comtesse d'Osmond - Wikimedia

Retour

Au secours je suis perdu !