Billet de banque à l'éfigie de Claude Debussy
Billet de banque à l'éfigie de Claude Debussy
Portrait de Claude Debussy
Portrait de Claude Debussy
Timbre poste à l'éfigie de Claude Debussy
Timbre poste à l'éfigie de Claude Debussy
Debussy commença à composer "La Mer" en 1903 . On sait moins que c’est dans un hameau perdu du nord de l’Yonne qu’il en jeta les toutes premières notes. Le 19 octobre 1899, Debussy avait épousé la fille d’un cantonnier du chemin de fer qui habitait le hameau de Bichain, situé sur le territoire de la commune de Villeneuve-la-Guyard. Rosalie, dite Lily, était donc d’origine très modeste, mais de plus elle était inculte. Elle ne manquait pas de qualités cependant et Pasteur Vallery-Radot, qui fut l’intime et le confident de Debussy, a souligné son « esprit gavroche » et sa beauté : elle avait d’abondants cheveux blonds qui recouvraient ses tempes en bandeaux et une taille particulièrement fine. Ce couple ne pouvait aller loin. Rosalie et Claude ne vécurent ensemble que cinq ans et c’est pendant cette période que Claude composa « La mer ». Il croyait l’aimer, mais ses goûts et sa conversation le désarçonnaient. Dans une lettre adressée à son ami Robert Godet, il précise, quelque peu méprisant, qu’elle n’aime la musique que « selon sa fantaisie », sa chanson favorite étant « une ronde où il est question d’un petit grenadier à la mine vermeille qui porte comme un vieux troupier son chapeau sur l’oreille » (rime involontaire ?).
L'Yonne Républicaine - Mars 2003

Retour

Au secours je suis perdu !