Les usages, croyances, traditions, superstitions de l'Yonne

Les animaux

La Vierge Marie avait planté des choux ; des chèvres vinrent les manger. Plainte à Dieu qui crée les loups pour garder les choux. Les loups dévorent tous les animaux domestiques. Plaintes contre les loups. Marie pour les punir leur donne le choix ou de porter le clêrin (sonnette) ou de se laisser êreiner (éreinter). Ils choisissent le clérin ; mais poursuivent en vain les animaux avertis par le son ; meurent de faim ; préfèrent être éreinés. La Sainte Vierge les éréne, c'est à dire change leurs côtes de position en les mettant de travers en long, si bien que quand on prend un loup par la queue, il ne peut se replier sur lui-même pour mordre.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Dans les environs de Saint-Florentin la caille a un renom de prophétesse. Autant de fois elle répète son chant sans discontinuer, autant de francs vaudra la mesure de blé.
"J’avions, nous dit une brave femme, j’avions deux beaux coqs. Un méchant rebouteux, en qui je n’avions pas voulu avoir confiance pour l’entorse de la petiote, nous les avait ensorcelés. Pas moyen d’être réveillés par eux le matin : ils ne chantaient plus. J’ons eu l’idée d’aller trouver le maître d’école. Il n’a pas barguigné; il leur a fait avaler du froment cueilli au lever de la lune, et dès le lendemain, dressés sur leurs ergots, ils chantaient clair et nous annonçaient la pointe du jour". (coutume vient de l’Yonne)
Les grenouilles - Pour les empêcher de chanter, versez dans les mares une cuiller à potage de bouillon gras, le jour du carnaval.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Pour chasser les taupes de son jardin, le jardinier puisayen a soin de le bêcher le mardi de Noël ou le mardi suivant au plus tard, entre deux soleils et la tête nue.
Quand une femme mène sa troitée (truie) aux v'rats (vérats), il faut qu'elle soit à jeun, que la poche de son tablier soit tournée à l'envers et que, tout le long du chemin, elle ne cesse de répéter "Dix coichons, quate coches, dix coichons, quate coches", sans quoi la portée qu'elle veut avoir ne réussirait pas.
Le jour de Saint-Aubin (ler mars) on doit couper le bout de la queue de tous les chevaux, bœufs et moutons, pour qu'ils soient bien portants pendant toute l'année.
Moyen de faire taire les grenouilles pendant la nuit, sans avoir des serfs pour battre les fossés Verser, le jour de carnaval, une cuillerée de bouillon gras dans les mares où les chanteurs incommodants séjournent.
Fermières qui voulez que vos poules soient bonnes pondeuses, faites-leur manger des crêpes le jour de la Chandeleur.
Cultivateurs qui demandez le beau temps, donnez de la galette à vos chats.
Contre les puces, mettre les lits dehors, ainsi que tous les vêtements de la famille, le Vendredi saint, avant le lever du soleil.
Savez-vous quel jour, à quelle heure les alouettes répandues sur le territoire de Neuilly commencent leurs ascensions et leurs chants ?
C'est, disent les habitants du pays, au moment de la messe de la Chandeleur où l'on distribue les cierges en chantant l'antienne "Lumen ad revelationem gentium".
Pour éloigner le renard d'une habitation il faut préparer une omelette de douze œufs ; la diviser en 4 parts ; faire le signe de croix sur chaque ; parcourir en courant tout l'espace du terrain à préserver et à chaque coin de ce tracé jeter à terre un des morceaux d'omelette en criant trois fois : renard, voilà ta part ! prends-la et ne reviens pas.
Une fois l'omelette avalée en tout ou en partie par le renard, celui-ci ne peut plus revenir.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Un mai planté dans le fumier, au 1er mai, éloigne les serpents.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Chasse aux souris, rats et taupes - Dans les départements de l'Yonne, de l'Aube, de la Marne, on prononçait les exorcismes suivants en parcourant les champs le 1er dimanche de carême, des torches allumées à la main :
Sortez, sortez d'ici mulots !
Ou je vais vous brûler les crocs!
Quittez, quittez ces blés !
Allez vous trouverez
Dans la cave du curé
Plus à boire qu'à manger.
Ou bien :
Taupes et mulots
Sortez de l'enclos !
Allez chez le curé
Beurre et lait
Vous y trouverez
Tout à planté.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Le 1er mai, avant le jour, les fermières de la Puisaye qui veulent que leurs vaches aient de bon lait et en abondance, s'en vont secrètement écrémer l'eau du marchais (mare) de leurs voisines.
A La Charmée (hameau de Lailly), et dans les environs, le culte de saint Hubert n'avait rien perdu, il y a quelques années encore, de son ancienne ferveur. Il existe une chapelle dédiée au grand apôtre des Ardennes dans laquelle, chaque année, le jour de la fête du saint, on dit la messe. Après l'office, le pain bénit est découpé en un grand nombre de morceaux qui sont vendus aux enchères et achetés un bon prix, pour être donnés à l'occasion par les acheteurs aux animaux qu'on soupçonne atteints de la rage.
Se débarrasser des puces - Il faut balayer la chambre à l'envers et en jeter les saletés chez le voisin, les puces s'y transporteront.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland
Si, lorsque vous partez en route, un lièvre, une belette ou une taupe vient à traverser le chemin devant vous, rentrez au logis, votre voyage tournerait à mal.
Voir un lièvre dans les champs présage qu'on fera un mauvais dîner.
Faune populaire de la France - Eugène Rolland

Haut de page

Retour

Au secours ! J'suis perdu !